Contact : +41 21 546 20 60

Historique du lieu

Le site de La Maison de la Rivière est occupé depuis fort longtemps. Au travers d’une ballade virtuelle dans le temps, découvrez les témoignages les plus marquants de cette histoire qui s’est déroulée au cours des millénaires. Vous y découvrirez un passé lointain dévoilé progressivement par un mammouth, une civilisation des Palafittes, un cimetière du Bronze final et un passé récent marqué par l’activité militaire et sa poudrière, son arsenal militaire et son dépôt muséal.

Entre 1904 et 1912, on découvre le cimetière du « Crêt du Boiron », au bord de la rivière, en aval de l’actuelle route cantonale. Cette vaste nécropole a été utilisée à l’âge du Bronze final (vers 1000 avant J.-C.). Elle représente la phase culturelle la mieux conservée des stations littorales connues autours du Léman. C’est François-Alphonse Forel qui mène la plupart des fouilles. Au total, il identifiera 12 sépultures. Il s’agit de tombes en terre plate. Les objets actuellement disponibles démontrent que le Boiron de Morges constituait un cimetière de première importance au Bronze final.

De nouvelles découvertes ont été effectuées durant l’été 2009. Aujourd’hui, les vestiges ont été enlevés pour étude et conservation au Musée cantonal d’archéologie à Lausanne. Les dalles recouvrant certaines sépultures ont été cédées à La Maison de la Rivière qui les met en valeur et les présente au public au sein de la section liée à l’évocation du patrimoine régional.

Mammouth

mammouth                 Exposition -préhistoire

En septembre 1940, Aloys Morier, ouvrier de la gravière de Charles Frederici de Tolochenaz, découvre une défense de mammouth (Elephas primigenius) gisant à 2 m au-dessous du sol dans le gravier du Boiron de Morges. La pièce est ensuite transférée au Musée cantonal de géologie de Lausanne. La gravière de Tolochenaz avait déjà livré précédemment des fossiles : une molaire de mammouth en 1853 et une défense gauche en 1857 lors de la construction de la voie ferrée. Ont également été retrouvés dans cette gravière: plusieurs dents de cheval (Equus caballus), un fragment de bois de renne (Rangifer tarandus), une canine de sanglier (Sus scrofa) et un tibia de bovidé. A l’occasion des journées du Patrimoine 2002, ces précieux fossiles ont été présentés au public et sont actuellement exposés à La Maison de la Rivière.

Plus de détails concernant les trouvailles archéologiques:

Rapport d’activités 2009

Gagnebin E. (1941) Découverte d’une nouvelle défense de Mammouth dans la terrasse du Boiron, de Morges, et précisions sur quelques restes de Mammouths de la région Lémanique. Bull. Soc. Vaud. Sc. Nat., 61, 255, 291-296.
Le mammouth du Boiron et autres fossiles préhistoriques des environs, Musée cantonal de géologie (PDF sur demande)

Palafittes

 © Beat Arnold

© Beat Arnold

Les pilotis qui émergent de la vase sur les rives des lacs sont connus depuis le 19ème siècle, mais ce n’est que depuis 1850 environ qu’on les associe à des ruines d’anciens villages préhistoriques, «La civilisation des palafittes ou des lacustres», qui a existé entre l’an 5’000 et l’an 800 avant J.-C.

Les premières découvertes dans le Léman datent de 1854 par François Forel, le père de François-Alphonse Forel, célèbre scientifique morgien, inventeur de la limnologie (la science des lacs) qui découvre les stations de la «Grande Cité» et de la «Poudrière» entre Morges et l’embouchure du Boiron de Morges. C’est François-Alphonse Forel qui, en 1904, dresse la première carte des sites palafittes du Léman. Aujourd’hui, plus de 60 sites ont été répertoriés. Malheureusement, plusieurs d’entre eux ont déjà disparu, victimes de l’érosion ou de l’aménagement des rives. La rive entre Morges et le Boiron de Morges est l’une des dernières où ces témoins du passé sont encore bien conservés. Aujourd’hui, tout le secteur de la rade de Morges fait l’objet de recherches importantes menées notamment par le Département d’anthropologie et d’écologie de l’Université de Genève.

  palafittes_reconstitution       Reconstitution

Pour plus de détails concernant les trouvailles archéologiques, téléchargez le Rapport d’activités 2009

Cimetière du Bronze final

Entre 1904 et 1912, on découvre le cimetière du «Crêt du Boiron», au bord de la rivière, en aval de l’actuelle route cantonale. Cette vaste nécropole a été utilisée à l’âge du Bronze final (vers 1000 avant J.-C.). Elle représente la phase culturelle la mieux conservée des stations littorales connues autours du Léman. C’est à nouveau François-Alphonse Forel qui mène la plupart des fouilles. Au total, il identifiera 12 sépultures. Il s’agit de tombes en terre plate. Les objets actuellement disponibles démontrent que le Boiron de Morges constituait un cimetière de première importance au Bronze final.

bronze  Bronze

De nouvelles découvertes ont été effectuées durant l’été 2009. Aujourd’hui, les vestiges ont été enlevés pour étude et conservation au Musée cantonal d’archéologie à Lausanne. Les dalles recouvrant certaines sépultures ont été cédées à La Maison de la Rivière qui peut ainsi les mettre en valeur et les présenter au sein de la section liée à l’évocation du patrimoine régional.

Activité militaire

Le complexe de bâtiments abritant La Maison de la Rivière a été construit autrefois afin de servir de dépôt pour l’équipement et la munition des troupes du Régiment du Pays de Vaud. Une fois ces unités rattachées à l’armée fédérale, ces bâtiments servirent de dépôt pour une partie des collections du Musée militaire vaudois situé au Château de Morges. On y trouvait encore entreposés diverses pièces d’artillerie, propriétés du musée, ainsi qu’un dépôt de bois.

Bâtiment militaire Bâtiment militaire

Le complexe comprend un bâtiment principal en dur, constitué d’une unité centrale surélevée à laquelle plusieurs extensions latérales ont été rajoutées par la suite, ainsi qu’une annexe en bois ajouré. Autour de ce bâtiment central, se trouvent trois dépendances en bois servant de remise.

L’ensemble des bâtiments militaires a fait l’objet d’un projet de transformation qui a constitué la base de la demande d’autorisation de construire avancée par la Fondation La Maison de la Rivière.

You are donating to : Association des Amis de La Maison de la Rivière

How much would you like to donate?
10CHF 20CHF 30CHF
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...