Contact : +41 21 546 20 60

Projet MRP – Impacts climatiques

 

Les milieux naturels aquatiques sont parmi les plus menacés de Suisse. De nombreuses espèces qui y sont inféodées sont en danger à des degrés divers. La truite (Salmo trutta L.), poisson emblématique pour la pêche dans nos cours d’eau, n’échappe malheureusement pas à la règle. En effet, durant les 20 dernières années, les captures de truites ont massivement diminué de 40-50%. Plusieurs hypothèses à ce déclin ont été formulées, dont la qualité de l’eau, la dégradation de l’habitat, l’augmentation de la température de l’eau, ainsi que le développement de certaines maladies, à l’exemple de la Maladie Rénale Proliférative (MRP). Cette infection, mortelle pour les truites, est fortement liée à la température. Elle semble, avec d’autres facteurs, à l’origine de la quasi disparition de nombreuses populations de truites, notamment dans le cours aval des rivières de Suisse, occasionnant de ce fait une perte massive de biodiversité, ainsi que des impacts économiques (frais liés au repeuplement) et sociaux (perte de possibilité de pratiquer la pêche) très importants.

Le projet MRP-Impacts climatiques vise à déterminer les effets du réchauffement climatique sur le développement de la MRP. En effet, au-delà d’une certaine température, beaucoup d’individus infectés meurent. L’étude consiste à préciser quelles sont les valeurs critiques de température (moyenne, maxima, durée et fréquence d’exposition, etc.) à partir desquelles la maladie devient mortelle pour les populations sauvages, puis d’évaluer l’étendue de l’épizootie. Différentes rivières du Canton de Vaud sont choisies, car elles représentent les principaux types de cours d’eau que l’on rencontre en Suisse.

Le projet prend le problème à l’envers des expériences en laboratoire, qui visent à maintenir des poissons d’élevage à diverses températures constantes en présence ou non de parasites. Ici, au contraire, il s’agit d’observer les taux de prévalence de la MRP et leurs effets sur la dynamique des populations naturelles de truites, dans des rivières dont les chroniques de température sont connues. Par ailleurs, il sera possible d’identifier d’autres facteurs aggravants, naturels ou anthropiques, comme ceux liés à la qualité de l’eau, la présence de bryozoaires (hôte de la MRP), ou encore la qualité de l’environnement (endiguement, végétalisation des berges, débits). En effet, ceux-ci peuvent induire un stress supplémentaire chez le poisson, le rendant dès lors plus sujet à la maladie.

La situation dans les piscicultures est également étudiée en testant directement un échantillon d’alevins provenant de ces installations afin de déterminer lesquelles sont infectées. Connaissant le plan de repeuplement, on pourra alors identifier si les mises à l’eau effectuées sur certains sites peuvent être à l’origine de l’apparition de la maladie en nature et ajuster ce plan en fonction des résultats obtenus.

Un modèle prédictif de développement de la maladie, décrivant la température de l’eau en fonction de celle de l’air sera ensuite établit, permettant ainsi de prédire l’évolution de l’épizootie en fonction de divers scénarios climatiques. Ceci permettra d’anticiper le développement de la maladie et de proposer des mesures ciblées (notamment avec la création de passes à poissons et/ou la plantation d’arbres sur les berges), visant à protéger les cours d’eau et les peuplements piscicoles contre les effets du réchauffement climatique.

Comprendre les processus de dissémination de la maladie, anticiper son développement, ainsi que définir les moyens de lutte contre les effets d’un accroissement de la température de l’eau des rivières, sont donc des enjeux cruciaux en terme de développement durable.

Ce projet est mis en oeuvre dans le cadre du programme pilote Adaptation aux changements climatiques, soutenu par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV : Impact du réchauffement climatique sur le développement de la Maladie Rénale Proliférative sur les populations naturelles de truites en Suisse

Téléchargez le Rapport MRP – Vaud 2013.

You are donating to : Association des Amis de La Maison de la Rivière

How much would you like to donate?
10CHF 20CHF 30CHF
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...