Contact : +41 21 546 20 60

Projet Monitoring Corégones du lac de Joux

 

Un vaste programme de recherches a été mis en place dès les années 1980 par l’inspection de la pêche du SFFN afin de caractériser l’état de la population de palée du lac de Joux et de gérer de manière optimale la pêche professionnelle dans ce lac. Depuis 2011, La Maison de la Rivière est mandatée pour effectuer le suivi.

Le rapport (téléchargeable ci-dessous) décrit et synthétise les résultats de la surveillance de la population de palées du Lac de Joux depuis 2006. En 2011, les pêcheurs professionnels ont rapporté des observations qualitatives sur la population de palées, à savoir une maigreur des poissons et des estomacs vides, ainsi qu’un pic de présence de la cyanobactérie Oscilatoria rubescens (« Sang des Bourguignons »). Afin de répondre aux questionnements générés par ces observations, nous avons mis l’accent sur la dynamique cyclique des palées, qui peut être à l’origine des différences de qualité observées d’une année à l’autre au sein de la population de palées, ainsi que sur les interactions entre la cyanobactérie O. rubescens et la population de palées.

Dans le rapport 2010, nous avions montré que la cohorte de palées nées en 2004 était dominante et que cette cohorte était composée d’individus de grande taille, relativement âgés. Par ailleurs, nous avions conclu que la population de palées était en fin de cycle et que le rendement de 2011 serait légèrement supérieur à celui de 2010. En raison de la fin de cycle, nous avions prévu que le  rendement de 2012 serait probablement très bas. Si les prédictions faites l’année précédente ont légèrement surestimé le rendement attendu, les analyses de cette année confirment la prédiction d’un rendement faible pour 2012. La cohorte de 2004 semble toujours dominante cette année avec des individus grands et âgés. La maigreur des poissons observée par les pêcheurs professionnels pourrait indiquer une grande compétition pour la nourriture et donc une fin de cycle probable.

La dynamique cyclique de la palée peut très bien expliquer cette baisse de rendement et ceci ne devrait pas être inquiétant pour la population, car dès que la cohorte dominante aura disparu, les cohortes suivantes pourront grandir et le rendement de la pêche devrait augmenter. Il est toutefois difficile de prédire si l’augmentation de rendement aura lieu en 2013 ou en 2014, car cela dépendra de la vitesse de disparition de la cohorte dominante actuelle.

En ce qui concerne le sang des Bourguignons, il semble y avoir d’une part un lien entre le rendement de la pêche des palées et la concentration de cette cyanobactérie. Ainsi, les années à faible rendement présentent en général des concentrations plus élevées de bactéries. D’autre part, on observe que la présence de cette cyanobactérie est intimement liée à la quantité de phosphore dans le lac. Les données actuelles ne permettent toutefois pas d’établir des prédictions claires pour différencier ces deux effets. Comme le phosphore est en voie de stabilisation dans le lac de Joux, la poursuite du monitoring permet, en assurant un suivi de la relation entre la bactérie et la population de palées dans un lac relativement stable en phosphore, de mieux comprendre les diverses interactions influençant la dynamique de la population de palées.

Le monitoring mis en place, permet non seulement d’aider à la compréhension de la dynamique de la population de palées, mais également de faire des prédictions sur le rendement futur. Il est donc intéressant de poursuivre ce monitoring, en particulier pour bien comprendre les facteurs influençant la dynamique cyclique de la palée.

You are donating to : Association des Amis de La Maison de la Rivière

How much would you like to donate?
10CHF 20CHF 30CHF
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...