Contact : +41 21 546 20 60

Projet RenaturaData

En matière d’environnement, la gestion des cours d’eau repose depuis des décennies en grande partie sur des pratiques empiriques. Les repeuplements massifs, longtemps pratiqués sans stratégie particulière, ne sont pas pour autant anodins en termes de conservation de la biodiversité, puisque :

-sur le plan génétique, les individus introduits risquent de s’hybrider avec les individus sauvages, ce qui va à l’encontre de la préservation de pools génétiques distincts et intègres, élément fondamental en biologie de la conservation,

-sur le plan écologique, le succès d’implantation des individus issus de repeuplement n’est pas garanti, et les facteurs qui déterminent ce succès sont mal connus. Or, le repeuplement ne peut être considéré comme une solution « durable », dans la mesure où les causes mêmes du dysfonctionnement ne sont pas résolues.
A l’inverse, renaturer un milieu permet de facto de ne plus travailler sur une seule espèce, mais bien sur un ensemble, favorable tant à la faune qu’à la flore, ce qui est essentiel d’un point de vue de la conservation de la biodiversité. Or, depuis une vingtaine d’années environ, des sommes considérables sont investies par les collectivités pour tenter de restaurer des écosystèmes aquatiques altérés, sans que l’on sache vraiment si ces actions sont efficaces ou non. Aujourd’hui, malgré les efforts consentis, 4 points clés restent à déplorer : (1) l’absence récurrente d’une approche holistique ; (2) Le succès des actions de restauration, notamment par le biais d’un monitoring écologique, est rarement évalué; (3) Le manque de retours d’expériences concernant des projets sur des petits ou moyens cours d’eau, alors même que ceux-ci représentent la majeure partie des actions réalisées ces 20 dernières années ; (4) L’absence d’une analyse globale sur un grand nombre de projets réalisés permettant d’identifier les facteurs de succès et d’échec.

 

La plupart des études relate un cas précis en dehors d’un contexte plus général. Or, des principes méthodologiques issus de l’analyse d’un grand nombre de cas, et transposables à d’autres contextes, sont pourtant essentiels pour accroître le succès des futurs projets.

 

 

 

L’objectif principal du projet RenaturaData a consisté à créer une base de données accessible à tous via une interface internet recensant la plupart des projets de renaturation mis en oeuvre par les cantons de Fribourg, Genève, Jura et Vaud, sur leurs rivières et divers plans d’eau. Les projets ont été définis et classés par catégorie (passe à poissons, aménagement des berges, création d’une zone humide, roselière, etc.). Chaque aménagement fait l’objet d’une fiche descriptive incluant des photos (avant/après), le contexte, les objectifs, les caractéristiques techniques du projet, les caractéristiques hydrauliques de la rivières, les coûts, etc. L’interface de recherche est composée de 8 champs (catégories, rivières, cantons, et différentes données hydraulique). On peut interroger la base de trois manières différentes : (1) soit via l’interface de recherche, (2) soit par catégorie via la page d’accueil, (3) soit en sélectionnant directement un projet via la carte sur la page d’accueil. RenaturaData est la première base de donnée de la sorte en Suisse. Il en existe déjà des similaires dans d’autres pays, comme par exemple en France ou aux USA.

Les intérêts d’un tel projet sont multiples, on peut notamment enfin :

1.      Compulser toutes les interventions et les données disponibles sur les aménagements d’un cours d’eau ou d’un autre milieu aquatique.

2.      Si on planifie un aménagement, on pourra identifier, via une clé multicritère, les autres aménagements du même type déjà réalisés en Suisse et s’en inspirer.

3.      Via une méta-analyse, identifier clairement les motifs de succès ou d’échec des projets de renaturation en fonction de divers critères environnementaux.

4.      Identifier les meilleurs ouvrages au rapport efficacité-prix pour autant que ces données soient disponibles.

 

Tous ces éléments font que cette base de données peut être sans nul doute un outil essentiel pour la planification future des nouveaux ouvrages de renaturation.

Rapport du travail de master effectué par Isaline von Däniken

 

PDF

SI vous souhaitez annoncer un nouveau projet de renaturation à inclure dans cette base de données, téléchargez le formulaire ci-dessous et envoyez-le à info@maisondelariviere.ch.

 

Formulaire pour un nouveau projet de renaturation

 

Pour la recherche avancée, cliquez ici.

Localisation des projets de renaturation sur une carte Google map.

Vous trouverez ici des explications ainsi que la liste des catégories de renaturation.

You are donating to : Association des Amis de La Maison de la Rivière

How much would you like to donate?
10CHF 20CHF 30CHF
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...