Contact : +41 21 546 20 60

Stratégie Cistudes

 

En Suisse, plus du trois quarts des espèces de reptiles sont inscrits sur la Liste Rouge des espèces menacées. Pour cette raison, des stratégies de conservation doivent absolument être développées en Suisse avant que ces espèces ne disparaissent définitivement. La cistude d’Europe (Emys orbicularis, L.) est la seule tortue indigène de Suisse, son statut est fortement menacé. Son aire de répartition est très large au niveau européen, mais est actuellement limitée en Suisse à seulement quelques petites populations dans les Cantons de Genève, Neuchâtel et du Tessin. Cette espèce vit dans des milieux aquatiques riches en végétation, dont elle se nourrit en grandes quantités. Les étangs et les marais ont fortement régressés durant les deux derniers siècles, raison pour laquelle de nombreuses populations de cistudes ont disparu dans plusieurs régions.

Grâce au Projet Emys lancé en 1999 par l’Association de Protection et Récupération des Tortues (PRT) de Chavornay, le KARCH et certains cantons, le suivi des populations relictuelles de Suisse a été entrepris depuis plusieurs années et deux premières réintroductions ont eu lieu. L’une en 2010 et 2011 dans la réserve de Jussy/Près‐Bordon dans le Canton de Genève, et l’autre en 2013 et 2015 dans la réserve de La Vieille Thielle dans le Canton de Neuchâtel.

Le projet de thèse fait suite au Projet Emys. Son but fondamental est mettre en place une nouvelle stratégie de conservation à l’échelle suisse afin d’assurer la pérennité de l’espèce. Pour ce faire, il s’agira notamment de déterminer les facteurs-clés permettant l’établissement des populations en Suisse, ainsi lister les milieux à l’échelle nationale potentiellement favorables et établir une liste des aménagements nécessaires pour non seulement renforcer l’attrait pour ces sites, mais aussi favoriser la recolonisation naturelle, voire la réintroduction de l’espèce. Les sites de refuges potentiels durant la/les dernières glaciations seront également évalués et ainsi, il sera possible de proposer des scénarios de recolonisation postglaciaires de l’espèce : Ces scénarios nous permettront notamment de s’assurer que Emys orbicularis orbicularis est bien l’espèce correcte à réintroduire dans le nord des Alpes. Par ailleurs, l’un des éléments méconnus dans la littérature scientifique est la composition du régime alimentaire, élément hautement essentiel pour assurer le succès d’une réintroduction. Aussi, nous proposons d’étudier le régime alimentaire de la cistude afin de déterminer non seulement ses besoins nutritifs, mais aussi de démontrer qu’elle n’est pas une menace pour son environnement (prédation par exemple sur d’autres espèces menacées dans les mêmes milieux). Ainsi au final, une stratégie de conservation à l’échelle Suisse pourra être proposée afin de favoriser le retour de la cistude en Suisse.

 

You are donating to : Association des Amis de La Maison de la Rivière

How much would you like to donate?
10CHF 20CHF 30CHF
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...